Bagel – בײגל – the must of jewish food in Rashi’s Town

2Le bagel, (du Yiddish  בײגל « beygl ») est un rouleau en forme d’anneau, à la texture très ferme, fait d’une pâte au levain naturel, cuit brièvement dans l’eau avant d’être passé au four.

Ces petits pains, d’une dizaine de centimètres de diamètre originaires d’Europe centrale ou orientale (en Angleterre), ont suivi les immigrants juifs d’Europe de l’Est aux États-Unis et au Canada où ils sont servis garnis de fromage blanc, de saumon fumé ou d’autres ingrédients selon leur disponibilité et l’imagination du cuisinier. On les retrouve parfois nature mais souvent aromatisés aux graines de sésame, de carvi, de pavot, aux oignons frits…

Les origines du bagel et de son nom sont multiples et variables, selon les légendes urbaines entre l’Allemagne, l’Autriche et la Pologne.

D’après une légende très répandue, le bagel est inventé en 1683 par un boulanger de Vienne pour rendre hommage au roi Jean III Sobieski de Pologne-Lituanie qui repousse l’invasion turque aux portes de Vienne, par une charge de cavalerie. Le roi étant reconnu comme un fin cavalier, le boulanger décide de façonner sa pâte en cercle inégal avec un trou au centre pour donner l’impression d’un étrier. Le mot allemand pour « étrier » est « Bügel ». En fait, le bagel est mentionné déjà en 1610 dans des sources de la communauté juive de Cracovie.

Les deux grands classiques du bagel en Amérique du Nord sont celui de Montréal et celui de New York. La pâte du bagel de Montréal contient du malt, de l’œuf, est légèrement sucrée, ébouillantée dans de l’eau adoucie au miel. Elle est cuite au four à bois qui lui donne une teinte irrégulière au hasard des flambées. Le bagel de New York, lui, est légèrement salé, ébouillanté dans de l’eau ordinaire et est légèrement plus gonflé et plus croustillant que celui de Montréal qui paraît plus petit avec un plus gros trou et qui a une texture plus souple, caoutchouteuse et une saveur plus douce.

Un point de vente de bagels frais vient d’ouvrir à Troyes, rue Louis Mony : The Loop.

Les magasins de surgelés vendent depuis quelques années des bagels surgelés tout à fait acceptables. Nous rappelons toutefois à nos coreligionnaires qu’ils doivent s’assurer des règles de casherout avant consommation. Seul le magasin Intermarché de Saint Julien les Villas possède un rayon Casher.