PARASHA NASSO

Afin d’être apte à bénir :

Parle à Aaron et à ses fils en leur disant : « Ainsi vous bénirez les bnei Israël: dis-leur : …. »

Le Rav Ovadia Yossef explique ce verset de la manière suivante :

Lors de la prière, le Hazan-ministre officiant dicte mot à mot aux cohanim les paroles qui forment la Béraha-bénédiction des Cohanims ; ces derniers répètent les mots au fur et à mesure, pour bénir la communauté. On a institué cette façon de procéder, car il est écrit dans le verset : « dis-leur : … » . Mais les Cohanim ont ils vraiment besoin qu’on leur dicte ces trois versets, de façon systématique ?

Pour produire un effet, une bénédiction doit être faite par un individu qui lui-même a été béni au préalable.

C’est la raison pour laquelle, en premier lieu, le Cohen reçoit une bénédiction de Dieu par le biais du ministre officiant. Il peut alors, à son tour, bénir la communauté.

Chabbat Chalom !

Yoël Bitton