CONSIGNES SANTAIRES (SUITE)

RESPECTER TOUTES LES CONSIGNES

DU RÉFÉRENT SANITAIRE 

ET DU PRÉSIDENT DE LA COMMUNAUTÉ

LIMITER AU MAXIMUM TOUT DÉPLACEMENT 

PENDANT LES OFFICES ET DANS LA SOUKA

PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE 

POSITIONNÉ SUR LE NEZ ET LA BOUCHE 

TOUT AU LONG DE L’OFFICE

LAVAGE DES MAINS À L’ENTRÉE ET À LA SORTIE DE LA SYNAGOGUE

OFFICES

  • Inscription obligatoire.
  • Ne présenter ni fièvre ni diarrhée, ni perte de goût ou d’odorat, ni douleurs musculaires, ni toux, ni difficultés respiratoires.
  • Présence fortement déconseillée pour les personnes âgées et les personnes qui présentent des maladies chroniques (Insuffisance cardiaque, insuffisance rénale, insuffisance respiratoire, cancers, traitement immunosuppresseurs, obésité…)
  • Pas d’enfants de moins de 11 ans.
  • Lavage des mains dès l’entrée à la synagogue, mais aussi à la sortie (savon et/ou gel hydro-alcoolique à disposition)
  • Interdiction de s’embrasser et de se serrer la main
  • Distanciation physique minimum de 1 siège sur 2

OBJETS DE CULTE

Chaque fidèle utilisera ses propres affaires : talit, livre de prière, loulav et étrog.

Si mise à disposition par la synagogue, ils doivent être utilisés par la même personne tout au long de la fête.

Lavage des mains avant et après utilisation du loulav et de l’étrog.

CONTACTS

Les fidèles s’interdiront de toucher quoi que ce soit : murs, mézouzot, sifré-torah, hékhal, mobilier…

HAKAFOT

Hakafot avec les membres du Kahal si le nombre de fidèles permet une distanciation de 1m.

Sinon, les Hakafot se feront par deux ou trois personnes (avec distance) désignées par les responsables. Les autres fidèles resteront debout.

BIRKAT COHANIM

Interdiction, hormis la cellule familiale, de se regrouper sous le même talit.

Texte alternatif

SOUS LA SOUKA

Rappel Halah’ique :

La mitsva du kiddouch et du motsi sous la souka n’est obligatoire que les deux premiers soirs de soukot (vendredi et samedi soir).

  • Les personnes ayant une souka individuelle s’abstiendront d’aller dans la souka de la communauté.
  • Se laver les mains avant d’entrer sous la souka.
  • Prière du Kiddouch et motsi : distanciation physique de 1m minimum. Par groupe restreint permettant de respecter la distanciation physique.
  • Une seule personne fait le kiddouch et acquitte tous les présents.
  • Petits pains individuels en sachet pour le motsi.
  • Rester dans la synagogue en attendant son tour pour entrer sous la souka.

Ne retirer le masque que pour manger le motsi et le remettre aussitôt.

  • Evacuer rapidement pour laisser la place au groupe suivant.

REPAS

En cas de circulation active du virus (zone rouge : comme région parisienne ou Marseille) : PAS DE REPAS SOUS LA SOUKA.

Dans les villes où la circulation du virus est plus faible :

  • Seules les personnes d’une même cellule familiale peuvent être assises à la même table sous la souka.
  • Inscription préalable obligatoire.
  • Ne pas partager les plats hors de la cellule familiale. Utiliser des plats pré-emballés et ses propres couverts. Distance sanitaire entre les tables (2m).
  • Chaque cellule familiale devra débarrasser aliments et vaisselle qui lui appartiennent après le repas, afin de laisser la table vide.
Texte alternatif

SIMHAT TORAH

  • Pas de procession des Sifré Torah parmi les fidèles.
  • Pas de montée collective à la Torah.
  • Exceptionnellement, pas de bonbons.
  • Pas de partage d’aliments ni de boissons.